juillet 2, 2020

Pourquoi les Ondes Scalaires sont elles dangeureuses

Il y a plus de cent ans, Nikola Tesla a appelé la puissante énergie non hertzienne (sans fréquences) Scalar. Une nouvelle ère de la science était née. Dans les années 1920, Einstein a fait référence à ces énergies scalaires et pourtant, près de cent ans plus tard, leur application est toujours sous-évaluée et sous-utilisée.

Les ondes scalaires sont intégrées dans tous nos produits.

Alors qu’est-ce que les ondes scalaires ?


Les ondes scalaires, également appelées ondes de Tesla ou ondes longitudinales, sont capables de pénétrer tout objet solide, y compris les cages de Faraday. Un émetteur peut être placé dans une boîte de métal épais et un récepteur à l’extérieur de la boîte recevra toujours l’onde scalaire. Les ondes scalaires sont capables de traverser la terre d’un côté à l’autre sans perte de champ, comme l’a montré Tesla dans une de ses expériences.

Se déplaçant plus vite que la vitesse de la lumière (superluminique), les ondes scalaires ne sont pas électromagnétiques mais composées d’énergie pure du point zéro. Elles ont également le potentiel d’être utilisées comme source d’énergie.

Les ondes scalaires peuvent donc être utilisées pour les communications, l’énergie et d’autres applications. Les Ondes Scalaires (ondes longitudinales) font ce que les ondes transversales ne peuvent pas faire. Elles sont rapides, pénétrantes, connectées et peuvent diffuser une puissance amplifiée. Leur potentiel est presque illimité. On dit même que c’est la technologie qu’utilisent les extra-terrestres !

Konstantin Meyl compare les ondes scalaires superluminiques au neutrino, dont on pense aussi qu’il se déplace plus vite que la lumière. Les neutrinos bombardent la Terre dans toutes les directions, mais la majorité d’entre eux arrivent de l’étoile centrale de notre système solaire. Comme près de la moitié des neutrinos sont absorbés lorsqu’ils traversent la Terre, on pense qu’ils peuvent interagir avec le noyau et les couches internes de notre planète.

Certains chercheurs pensent que le phénomène solaire peut produire des variations dans les émissions de neutrons qui peuvent déclencher des changements sur notre planète, entraînant des perturbations de la croûte terrestre dues au réchauffement du manteau dû à l’augmentation de l’activité solaire. La recherche et l’étude des ondes scalaires augmenteront peut-être nos chances de survie lors de périodes chaotiques à l’avenir. En les comprenant, nous pourrions apprendre à les utiliser de manière constructive pour stabiliser notre planète pendant les périodes de fluctuations solaires, de taches solaires, d’éruptions, etc.

Les possibilités et les utilisations des ondes scalaires sont infinies et passionnantes.

Pour voir comment nous produisons des ondes scalaires et les incorporons dans nos produits, lisez ici notre machine QTB.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *