Connect with us

Divers

Les shushis font ils grossir et sont ils bons pour la santé?

Avatar

Published

on

Les gens considèrent généralement que les sushis sont nutritifs et sains.

Cependant, ce plat japonais populaire contient souvent du poisson cru. De plus, il est régulièrement consommé avec de la sauce soja riche en sel.

Il se peut donc que certains de ses ingrédients vous préoccupent.

Cet article examine en détail les sushis et leurs effets sur la santé.

Qu’est-ce que le sushi ?


Le sushi est un rouleau d’algues rempli de riz cuit, de poisson cru ou cuit et de légumes.

Il est généralement servi avec de la sauce soja, du wasabi et du gingembre mariné.

Les sushis sont devenus populaires au Japon au 7e siècle comme moyen de conservation du poisson.

Le poisson nettoyé était pressé entre le riz et le sel et on le laissait fermenter pendant quelques semaines jusqu’à ce qu’il soit prêt à être consommé (1).

Vers le milieu du XVIIe siècle, on ajoutait du vinaigre au riz pour réduire le temps de fermentation et améliorer son goût.

Le processus de fermentation a été abandonné au XIXe siècle, lorsque l’on a commencé à utiliser du poisson frais à la place. Cela a donné naissance à une première version des sushis prêts à manger auxquels vous êtes habitués aujourd’hui (1).

RÉSUMÉ
Le sushi est originaire du Japon et se compose de riz aromatisé au vinaigre, de poisson cru ou cuit et de légumes, le tout enveloppé dans des algues.
Des ingrédients riches en nutriments
Le sushi est souvent considéré comme un aliment sain car il contient plusieurs ingrédients riches en nutriments.

Poisson


Le poisson est une bonne source de protéines, d’iode et de multiples vitamines et minéraux.

En outre, c’est l’un des rares aliments qui contiennent naturellement de la vitamine D (2Trusted Source).

De plus, le poisson contient des acides gras oméga-3, dont votre cerveau et votre corps ont besoin pour fonctionner de manière optimale. Ces graisses aident à lutter contre des maladies telles que les maladies cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux (3Trusted Source, 4Trusted Source, 5Trusted Source).

Le poisson est également lié à un risque plus faible de certaines maladies auto-immunes, de dépression et de perte de mémoire et de vision au cours de la vieillesse (6Source de confiance, 7Source de confiance, 8Source de confiance, 9Source de confiance, 10Source de confiance).

Wasabi


La pâte de wasabi est souvent servie en accompagnement des sushis. Comme sa saveur est très forte, elle n’est consommée qu’en petites quantités.

Elle est faite à partir de la tige râpée d’Eutrema japonicum, qui appartient à la même famille que le chou, le raifort et la moutarde.

Le wasabi est riche en bêta-carotène, en glucosinolates et en isothiocyanates. Les recherches montrent que ces composés peuvent avoir des propriétés antibactériennes, anti-inflammatoires et anticancéreuses (11Source de confiance, 12Source de confiance, 13, 14Source de confiance).

Cependant, en raison de la rareté de la plante de wasabi, de nombreux restaurants utilisent une pâte d’imitation faite d’une combinaison de raifort, de poudre de moutarde et de colorant vert. Il est peu probable que ce produit ait les mêmes propriétés nutritionnelles.

Algues marines


Le nori est un type d’algue utilisé pour rouler les sushis.

Il contient de nombreux nutriments, notamment du calcium, du magnésium, du phosphore, du fer, du sodium, de l’iode, de la thiamine et des vitamines A, C et E (15).

De plus, 44 % de son poids sec est constitué de protéines, ce qui est comparable aux aliments végétaux riches en protéines comme le soja (16, 17).

Cependant, un rouleau de sushi ne contient que très peu d’algues, ce qui le rend peu susceptible de contribuer à vos besoins nutritionnels quotidiens.

Le nori peut également offrir des composés qui combattent les virus, l’inflammation et même le cancer. Cependant, les niveaux de ces composés sont probablement trop faibles pour avoir des effets pertinents sur la santé (18).

Gingembre mariné


Le gingembre doux et mariné, également appelé gari, est souvent utilisé pour nettoyer votre palais entre les différents morceaux de sushi.

Le gingembre est une bonne source de potassium, de magnésium, de cuivre et de manganèse (20Trusted Source).

De plus, il peut avoir certaines propriétés qui aident à protéger contre les bactéries et les virus (21Trusted Source, 22Trusted Source).

Des études montrent en outre que le gingembre peut améliorer la mémoire et aider à réduire les nausées, les douleurs musculaires, les douleurs arthritiques, les douleurs menstruelles et même le taux de LDL (mauvais cholestérol) (23Source de confiance, 24Source de confiance, 25Source de confiance, 26Source de confiance, 27Source de confiance, 28Source de confiance).

RÉSUMÉ
Le sushi contient divers ingrédients sains et riches en nutriments, comme du poisson, du wasabi, des algues et du gingembre mariné.
Des glucides raffinés et une faible teneur en fibres
Le principal composant du sushi est le riz blanc, qui a été raffiné et débarrassé de presque toutes les fibres, vitamines et minéraux.

Certaines études suggèrent qu’une consommation élevée de glucides raffinés et l’augmentation du taux de sucre dans le sang qui en découle peuvent favoriser l’inflammation et augmenter le risque de diabète et de maladie cardiaque (29Source de confiance, 30Source de confiance, 31Source de confiance).

De plus, le riz à sushi est souvent préparé avec du sucre. Le sucre ajouté et la faible teneur en fibres signifient que les glucides du sushi sont rapidement décomposés dans votre système digestif.

Cela peut entraîner une hausse du taux de sucre et d’insuline dans le sang, ce qui peut contribuer à une suralimentation (32Source de confiance, 33Source de confiance).

Cependant, des études suggèrent également que le vinaigre de riz ajouté aux sushis peut aider à réduire la glycémie, la tension artérielle et les graisses dans le sang (34Source de confiance).

Demander que vos sushis soient préparés avec du riz brun au lieu de riz blanc peut augmenter leur teneur en fibres et leur valeur nutritionnelle.

Vous pouvez également demander que vos petits pains soient préparés avec moins de riz et plus de légumes pour augmenter encore la teneur en nutriments.

RÉSUMÉ
Le sushi contient un grand nombre de glucides raffinés. Cela peut vous rendre plus susceptible de trop manger et peut augmenter votre risque d’inflammation, de diabète de type 2 et de maladie cardiaque.
Faible teneur en protéines et forte teneur en graisses
Les sushis sont souvent considérés comme un repas favorable à la perte de poids.

Pourtant, de nombreux types de sushi sont préparés avec des sauces riches en matières grasses et de la pâte à tempura frite, ce qui augmente considérablement leur teneur en calories.

De plus, un seul morceau de sushi contient généralement de très petites quantités de poisson ou de légumes. Cela en fait un repas pauvre en protéines et en fibres et donc peu efficace pour réduire la faim et l’appétit (35Source de confiance, 36Source de confiance).

Pour rendre votre prochain repas de sushi plus nourrissant, essayez de l’accompagner de soupe miso, d’edamame, de sashimi ou de salade wakame.

RÉSUMÉ
Les sushis sont souvent agrémentés de sauces et de garnitures riches en matières grasses, mais avec des quantités relativement faibles de légumes ou de poisson. Le manque de protéines et de fibres peut facilement le transformer en un repas riche en calories qui ne vous donnera probablement pas l’impression d’être rassasié.
Teneur élevée en sel
Un repas de sushi contient généralement une grande quantité de sel.

Tout d’abord, le riz utilisé pour le préparer est souvent cuit avec du sel. De plus, le poisson fumé et les légumes marinés contiennent également du sel.

Enfin, il est généralement servi avec de la sauce de soja, très riche en sel.

Une trop grande quantité de sel dans votre alimentation peut augmenter votre risque de cancer de l’estomac. Elle peut également favoriser l’hypertension chez les personnes sensibles à cet ingrédient (37Source de confiance, 38Source de confiance, 39Source de confiance).

Si vous voulez réduire votre consommation de sel, vous devez réduire au minimum ou éviter la sauce de soja, ainsi que les sushis préparés avec du poisson fumé, comme le maquereau ou le saumon.

Bien que la soupe au miso puisse vous aider à éviter de trop manger, elle contient beaucoup de sel. Si vous surveillez votre consommation de sel, vous pouvez également l’éviter.

RÉSUMÉ
Les sushis peuvent contenir une grande quantité de sel, ce qui peut augmenter le risque de cancer de l’estomac et favoriser l’hypertension chez certaines personnes.
Contamination par des bactéries et des parasites
Manger des sushis à base de poisson cru peut vous exposer au risque d’infection par diverses bactéries et parasites (40Source de confiance, 41Source de confiance, 42Source de confiance, 43).

Parmi les espèces les plus souvent présentes dans les sushis, on trouve la salmonelle, diverses bactéries Vibrio, et les parasites Anisakis et Diphyllobothrium (44Source de confiance, 45Source de confiance, 46Source de confiance, 47Source de confiance).

Il est important de noter que la Food and Drug Administration (FDA) ne réglemente pas actuellement l’utilisation du label « sushi-grade fish ». En tant que tel, ce label ne garantit pas que les sushis que vous mangez sont sûrs.

La seule réglementation actuelle est que certains poissons doivent être congelés pour tuer les parasites avant d’être servis crus.

Une étude récente a examiné le poisson cru utilisé dans 23 restaurants portugais et a constaté que 64 % des échantillons étaient contaminés par des micro-organismes nocifs (48).

Cependant, des procédures de traitement et de manipulation des aliments appropriées peuvent réduire le risque de contamination (49, 50Source de confiance).

Pour réduire votre risque d’intoxication alimentaire, essayez de manger des sushis dans des restaurants de bonne réputation qui sont plus susceptibles de suivre des pratiques de sécurité alimentaire appropriées. Vous pouvez également opter pour des rouleaux végétariens ou des rouleaux à base de poisson cuit.

Certaines personnes – notamment les femmes enceintes, les jeunes enfants, les personnes âgées et les personnes dont le système immunitaire est affaibli – peuvent avoir besoin d’éviter complètement les sushis à base de poisson cru.

RÉSUMÉ
Les sushis à base de poisson cru peuvent contenir des bactéries et des parasites nocifs. Une transformation et une manipulation inadéquates des aliments augmentent le risque de contamination.
Mercure et autres toxines
Le poisson peut également contenir des métaux lourds comme le mercure en raison de la pollution océanique.

Les poissons prédateurs, tels que le thon, l’espadon, le maquereau, le marlin et le requin, ont tendance à présenter les taux les plus élevés.

Les espèces de fruits de mer à faible teneur en mercure comprennent le saumon, l’anguille, l’oursin, la truite, le crabe et le poulpe (51Source de confiance).

D’autres types de toxines présentes dans le poisson peuvent entraîner la ciguatera ou l’empoisonnement par les scombridés .

Le bar, le mérou et le vivaneau rouge sont les plus susceptibles de provoquer une intoxication à la ciguatera, tandis que l’intoxication scombroïde est plus susceptible de résulter de la consommation de thon, de maquereau ou de mahi-mahi (52).

Vous pouvez réduire votre risque en évitant les types de poissons les plus susceptibles d’être contaminés.

RÉSUMÉ
Certains types de poissons sont plus susceptibles d’être contaminés par des toxines, notamment le mercure.
Comment maximiser les bienfaits du sushi pour la santé
Pour tirer le maximum de bienfaits des sushis pour la santé, suivez ces conseils simples :

Augmentez votre apport en nutriments.

Choisissez des rouleaux de sushi à base de riz brun plutôt que de riz blanc.
Privilégiez les rouleaux à main en forme de cône (temaki), qui contiennent moins de riz que les rouleaux plus traditionnels.
Augmentez la teneur en protéines et en fibres de votre repas. Accompagnez vos sushis d’edamame, de salade wakame, de soupe miso ou de sashimi.
Évitez les petits pains au fromage à la crème, les sauces ou le tempura. Pour créer du croquant sans ces ingrédients malsains, demandez des légumes supplémentaires.
Réduisez votre consommation de sauce soja. Si vous êtes sensible au sel, évitez la sauce soja ou trempez-y légèrement vos sushis.
Commandez vos sushis dans des restaurants de bonne réputation, qui sont plus susceptibles de respecter les règles de sécurité alimentaire.

Continue Reading

Divers

Équipements domestiques : top 4 technologique en 2022

Avatar

Published

on

By

En dehors du cadre professionnel, la maison est l’endroit où l’on passe l’essentiel de son temps. Pour cette raison, il s’avère utile, voire nécessaire, d’en faire un endroit où il fait bon vivre. Grâce aux évolutions technologiques, il existe aujourd’hui de plus en plus d’équipements pouvant servir cette cause : climatiseur, portail automatique et bien d’autres. À défaut de tout posséder, il demeure néanmoins possible de se procurer les plus indispensables. Souhaitez-vous connaitre ces incontournables ? Réponse dans cet article.

Un climatiseur performant


Le climatiseur reste un appareil électroménager de première nécessité. L’installation de climatisation dans sa maison permet d’accroître le confort des lieux. Le climatiseur permet également de diminuer le degré d’humidité d’une pièce et participe ainsi à faciliter la respiration de ses occupants. Ce dispositif joue plusieurs autres fonctions, mais pour réellement en bénéficier, il importe d’opérer un choix avisé.

Le choix du climatiseur idéal repose sur un ensemble de critères importants. Il s’agit notamment du volume de l’espace à rafraîchir, son emplacement, la puissance du climatiseur, son prix en rapport avec le budget et le niveau de consommation énergétique ; pour ne citer que ceux-là. Il est tout de même préférable d’opter pour un climatiseur mural que de choisir un climatiseur mobile ou portatif. En réalité, ce choix vous permet d’optimiser l’espace disponible.

Les luminaires connectés

Les luminaires connectés constituent l’une des plus belles avancées en matière de domotique. Maison Cocoon propose un accompagnement complet à toutes les personnes désireuses d’intégrer des luminaires connectés à leur cadre de vie. En effet, l’éclairage joue un rôle clé dans le confort d’une maison. Plus spécifiquement, l’utilisation des luminaires connectés permet de varier l’intensité et même la couleur de l’éclairage juste en se servant de son smartphone.

Par ailleurs, il existe aussi des systèmes d’éclairage fonctionnant avec des détecteurs de mouvement. Idéal pour les chambres à coucher et plus particulièrement pour celles des enfants, ce type d’installation participe à la réduction des dépenses énergétiques. Néanmoins, son mode de fonctionnement peut être modifié si l’occupant de la pièce souhaite la garder éclairée même en son absence.

La machine à laver économique

Dans plus d’un ménage, la machine à laver constitue l’appareil électroménager qui consomme le plus d’énergie. Hélas, compte tenu de son utilité, il s’avère impossible pour les ménages de s’en passer. Le choix d’une machine à laver performante et de prix abordable s’impose alors en unique solution. La vitesse d’essorage, la capacité de lavage, la marque, les options et le type de machine constituent autant de facteurs à prendre en compte pour acheter un lave-linge.

Le détecteur de fumée intelligent

Afin de garantir la sécurité de sa personne et celle de ses biens, les services de secours recommandent à tous les ménages de procéder à l’installation d’un détecteur de fumée. À cet effet, la cuisine représente la pièce à prioriser, car plus d’un tiers des incendies ménagers s’y produisent.

L’installation d’un détecteur de fumée traditionnel permet d’éteindre un incendie dès l’émission des premières fumées. La spécificité du détecteur de fumée connecté réside en ce qu’il est conçu pour avertir le propriétaire quel que soit le lieu où il se trouve, notamment via une notification.

Continue Reading

Divers

Le marché de la vente de propriétés viticoles : 3 règles à connaître avant de s’y lancer

Avatar

Published

on

By

Les propriétés viticoles figurent désormais sur la liste des biens qui attirent les investisseurs immobiliers. Investir dans ces terres constitue en effet un moyen certain de se faire une place dans le cercle très fermé des viticulteurs. De plus, il s’agit d’un placement sur le long terme avec la garantie de réaliser un rendement financier de 1 à 4 %. Vous devez cependant comprendre qu’une transaction de logements diffère de celle d’une exploitation agricole, car elle n’obéit pas aux mêmes règles. Vous vous devez donc de maîtriser celles du marché sur lequel vous comptez vous lancer.

1. Vérifier la liberté de vente de la propriété


Sur le marché de la vente de domaine viticole, une démarche à adopter avant d’effectuer une quelconque transaction est de vérifier que la propriété est libre de vente. Concrètement, vous devez vous assurer que toutes les parties prenantes à la demeure ont donné leur accord pour qu’un achat puisse être effectué.

Ainsi, s’il s’avère donc nécessaire de contacter des indivisaires, actionnaires ou vignerons pour obtenir leurs consentements, vous devez le faire avant de vendre l’exploitation viticole. Si le château est sous l’emprise de clauses de retour ou est issu d’une succession, vous devez effectuer toutes les démarches nécessaires pour garantir la bonne réalisation de la transaction.

Dans ce cas, l’assistance de professionnels comme ceux présents sur le site ampelio.fr, cabinet spécialisé dans la vente de vignobles et de domaines viticole sur la Vallée de la Loire, vous sera indispensable. Par ailleurs, vous devez également savoir que dans ce secteur, des créanciers peuvent aussi refuser de donner leur approbation pour une vente. Prenez donc toutes vos dispositions.

2. Valoriser le domaine viticole

Afin de vendre votre domaine viticole au prix adéquat, vous devez savoir qu’il est nécessaire de faire sa valorisation. Pour effectuer une telle évaluation, vous devez prendre en compte tous les éléments qui agissent d’une manière ou d’une autre sur la valeur du bien immobilier.

Nous voulons parler par exemple des actifs corporels comme la présence de château sur la demeure, l’existence de vignes et de matériels liés à leur exploitation. Il est également nécessaire de considérer les éléments incorporels pour réaliser la valorisation.

C’est le cas de l’état du vignoble, la qualification des vignerons, le droit d’exploitation des hectares de vigne ou la marque du vin. Retenez par ailleurs qu’un bon processus de valorisation d’une exploitation agricole doit respecter des étapes précises.

Vous devez d’abord établir un bilan comptable net puis rechercher ensuite le rendement économique futur ou actuel de la propriété viticole. Après, vous devez évaluer la capacité financière de l’acheteur et la valeur pécuniaire des domaines situés aux alentours.

3. La réalisation des diagnostics fonciers et immobiliers

L’investissement dans l’or rouge exige aussi de réaliser divers diagnostics avant de chercher à réaliser une transaction sur le vignoble. Ces formalités concernent particulièrement les diagnostics immobilier et foncier.

Le premier type d’opération reste une obligation. Son bien-fondé est qu’il permet à l’acheteur de bénéficier dans les meilleures conditions de sa propriété viticole. Quant au second type de diagnostic, il permettra à l’acquéreur d’être informé de toutes les données caractérisant le domaine viticole.

Continue Reading

Divers

Quelle agence web pour un site internet pas cher ?

Avatar

Published

on

By

Aujourd’hui, les entreprises sont contraintes d’accélérer leur transformation digitale pour rester compétitives sur le marché. En effet, l’émergence des nouvelles technologies ne cesse de voir le jour et bouleverse ainsi les stratégies commerciales. Car, le besoin de sites internet pour élargir et entretenir sa clientèle a permis aux agences web de créer de nouveaux métiers. Mais, cela a également permis de proposer des prestations de meilleure qualité à des prix abordables. Découvrez ici les critères à prendre en compte pour obtenir un site internet pas cher.

Les compétences de programmation

Il est vrai que les compétences nécessaires pour réaliser un projet peuvent varier en fonction de la demande. Mais, les technologies liées à la programmation et les systèmes de gestion de contenu demeurent les plus plébiscités. En effet, ces compétences peuvent être considérées comme les prérequis pour créer un site, toutefois elles ne garantissent pas l’aboutissement de votre projet. Par conséquent, il est plus avisé de vérifier les certifications de l’agence web et d’identifier les technologies qui vous intéressent préalablement.

Par ailleurs, un webmaster dispose d’une rémunération intéressante qui varie entre 2124 € et 2520 € par mois. À notre avis, il fait partie des top-metiers du web non seulement au regard du salaire, mais également par sa liberté de travail. En effet, un webmaster peut effectuer ses tâches à domicile (free-lance) et bénéficier d’un emploi du temps relativement souple. Cette largesse peut constituer une belle opportunité de négociation pour obtenir un site internet pas cher.

Les solutions moins coûteuses

Créer un site internet est une tâche délicate comme vous avez pu le constater dans les parties précédentes. Cependant, il existe des solutions pour créer un Site internet gratuit ou presque en fonction de vos besoins. Ce sont des sites programmés à l’avance au niveau du design et des données élémentaires, il vous suffit d’insérer vos informations personnelles ou professionnelles.

Les solutions Open Source

Les solutions Open Source permettent aux utilisateurs de vérifier le code source, de le modifier si nécessaire et de le distribuer gratuitement. Elles sont utilisées par 90 % des agences web pour la création de sites internet. Par conséquent, elles sont efficaces et fiables, mais nécessitent néanmoins beaucoup d’efforts et de patience pour des résultats époustouflants.

Les solutions CMS 

Les solutions CMS (Content Management System) sont utilisées essentiellement pour créer un site vitrine. Ce dernier est une stratégie commerciale qui consiste à attirer l’attention des internautes sur des produits ou services proposés. Sans pour autant autoriser ou permettre l’interaction entre l’internaute et l’organisation. Pour réaliser ce type de projet, vous pouvez consulter les logiciels Open Source ou Joomla qui sont les meilleurs du marché.

Les solutions DIY

Les solutions DIY consistent à créer son site web à partir d’une feuille blanche. Toutefois, cela peut sembler difficile pour un novice dans le domaine. D’ailleurs, elles sont fortement déconseillées, car quasiment non rentable sans l’accompagnement d’un professionnel. En effet, même si vous avez des notions en développement, un site web crédible a besoin de sécurité, de maintenance et doit respecter les délais de création.

Continue Reading

Copyright © 2022