août 5, 2021

Le1979

Les dernieres News

Les principales phases de l’usinage

3 min read

De l’analyse de dessins techniques au contrôle qualité en passant par le choix des machines, l’usinage conventionnel et CNC passe par ces étapes que vous devrez connaitre.

Dans un atelier d’usinage conventionnel ou numérique, il est important de suivre un processus de production assurant l’organisation et l’optimisation de la fabrication de pièces usinées. C’est crucial également pour garantir une qualité répondant parfaitement aux exigences du métier et des clients.

Dans ce contexte, plusieurs ateliers qui proposent l’usinage de pièces mécaniques de précision ont mis en place une méthodologie de travail qui leur permet d’atteindre des résultats pertinents de manière durable.

Dans la suite de cet article, nous vous présentons les principales étapes de l’usinage.

Étape 1 : Analyse et approbation des dessins techniques de la pièce à usiner

Avant de commencer l’usinage d’une pièce, il est crucial de s’assurer de la qualité des plans ou dessins techniques sur lesquels s’appuient les opérateurs des machines.

L’atelier de l’usinage doit donc valider avec son client tous les détails fournis sur les dessins techniques : dimensions, formes, matériaux et degrés de précision… En se référant sur ces données, les ingénieurs définissent les outils et le procédé d’usinage à utiliser dans le projet.

Dans l’usinage de précision, il faut garder à l’esprit que la moindre incompréhension ou erreur peut avoir un impact important sur la qualité du produit fini.

Étape 2 : Modélisation ou prototypage de la pièce à fabriquer

La modélisation des pièces à usiner et l’obtention des prototypes 3D offrent une meilleure visibilité de l’apparence finale de la pièce à usiner.

Même dans l’usinage conventionnel, on peut s’appuyer sur les modèles 3D pour faciliter la démarche des opérateurs. Quant à l’usinage CNC, des logiciels spécifiques sont utilisés pour transférer le modèle directement à la machine-outil.

Étape 3 : Choix de techniques d’usinage appropriées

En fonction du matériau à usiner, du procédé à suivre et du degré de complexité de la forme, certaines techniques d’usinage peuvent s’avérer plus pertinentes que d’autres pour atteindre le résultat attendu.

De multiples procédés d’usinage peuvent être déployés par les machinistes d’usinage :

  • Le fraisage
  • L’alésage
  • Le mortaisage
  • Le perçage
  • La rectification
  • et bien d’autres.

Étape 4 : La sélection de la machine-outil

Les machines-outils conventionnelles ou CNC qui seront utilisées pour fabriquer une nouvelle pièce doivent être choisies selon la géométrie et le degré de précision souhaité.

Il faudra également bien identifier le nombre d’axes requis (3 ou 5 axes par exemple).

Étape 5 : La manœuvre de l’opérateur

Si toutes les phases précédentes sont respectées, l’usinage de la pièce devrait s’effectuer sans soucis. Le machiniste utilise les outils de coupe manuels (usinage conventionnel) ou numériques (usinage CNC) pour fabriquer la pièce par enlèvement de la matière.

Étape 6 : Contrôle qualité

Afin d’assurer la qualité de la fabrication de pièces de précision, un contrôle qualité devrait mis en place à la fin de chaque phase pour valider la procédure ou la rectifier avant d’entamer la phase suivante.

Frenos, atelier spécialisé dans l’usinage, le tournage et le fraisage conventionnels et numériques , se base sur des opérateurs et des ingénieurs hautement qualifiés ainsi que sur des machines-outils développées permettant de garantir une qualité irréprochable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.