novembre 28, 2021

Le1979

Les dernieres News

Est-ce une bonne idée de réparer sa chaudière soi-même ?

4 min read
Est-ce une bonne idée de réparer sa chaudière soi-même

Vous le savez très bien,  nul appareil n’est infaillible pour une éternité… Et prendre une douche froide en plein hiver, est l’une des expériences les plus désagréables. Alors, afin de booster le fonctionnement de votre chaudière et prolonger sa durée de vie, mieux vaut procéder à quelques réparations de manière périodique et l’entretenir. 

Mais, est-ce une bonne idée de réparer sa chaudière soi-même ? Vous trouverez la réponse ici. 

Les pannes de chaudière les plus courantes

Dans la plupart des cas, les pannes de chaudière proviennent généralement d’un branchement défaillant ou d’un court-circuit. Ainsi, cela pourrait engendrer de nombreux problèmes, particulièrement au niveau du moteur de la chaudière, de son interrupteur, des câbles de la chaudière abîmés, etc.

En effet, la panne pourrait aussi venir d’une alimentation défectueuse en gaz ou en eau. Dans une telle situation, il vous suffit de repérer la source de la panne dans l’objectif d’y remédier. Si au cas où l’inspection visuelle ne suffirait pas à mettre fin au problème de votre chaudière, voici quelques conseils utiles.

  • Tendez vos oreilles au bruit désagréable émis par votre chaudière. Ce bruit est le signe de l’ébullition de l’eau à l’intérieur du ballon ou bien de la présence d’air dans l’équipement de chauffage. Dans les deux cas, on doit purger la chaudière.
  • Contrôlez les joints, les clapets d’allumage et le condensateur, par ce que, s’il existe un dysfonctionnement quelque part au niveau de ces derniers, cela pourrait engendrer une fuite de canalisation.  

Enfin, le dysfonctionnement de votre chaudière peut venir de pression et des capteurs de température. Dans un tel cas, il est préférable de vérifier les thermomètres. 

Effectuer les vérifications de chaudière soi-même

Afin de prévenir le moindre problème, il est obligatoire que le détenteur de l’appareil procède à faire quelques vérifications de ce dernier. Voilà ce qu’on doit faire ! 

  • Vérifiez que la pression de l’équipement est comprise entre  1 et 2 Bars en regardant la petite aiguille indiquant cette valeur sur la façade du système. 
  • Elevez le débit d’eau pour optimiser le confort, si la pression de la chaudière est inférieure à 1. 
  • Purgez les radiateurs dans le cas d’une pression plus élevée que la normale. 
  • Faites appel à un plombier Paris professionnel pour s’occuper de la réparation chaudière, si rien ne change.

En cas de fuite, de multiples situations sont envisageables en fonction du débit de la chaudière. En cas elle est sous forme de petites gouttes, il peut s’agir d’un joint usé ou d’un tuyau mal fixé. Mais, si la quantité d’eau qui s’évacue est trop importante, il faut obligatoirement faire appel à un expert.

Pendant les journées les plus froides et quand la chaudière s’arrête soudainement, cela peut être le résultat de l’accumulation du gel dans le tube de condensat. Il suffit, donc, d’enlever la couche de gel pour que le système reprenne son fonctionnement habituel.

Dans le cas où ni chauffage ni eau chaude ne sont produits par le diapositif, il convient de s’assurer du fonctionnement du circulateur. Il se peut que ce dernier soit bloqué, il suffit de se référer à la notice dans l’objectif de finir avec ce problème. Si ces manipulations n’arrivent pas à solutionner le problème, il sera obligatoire alors de faire appel à un spécialiste dans le domaine de plomberie.

Les éventuels dangers de l’auto-réparation

Procéder à la réparation chaudière soi-même sans expérience ni connaissances est une mission de grandes difficultés. En fait, la documentation technique de l’équipement aura beau être complète, rien ne substitue l’expertise d’un professionnel.

Outre les ajustements et les vérifications mineurs, exécuter une intervention sur sa chaudière présente de nombreux risques  et aura tendance à aggraver un cas simple. Sans prendre en considération que l’échec de la manipulation aura pour seul responsable vous-même et vous ne pourrez malheureusement obtenir aucun remboursement pour votre propre faute.

À moins d’être un expert dans le domaine de la chauffe, l’auto-réparation est une opération à éviter tant que possible afin d’éviter les mauvaises conséquences qui peuvent être onéreuses. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.