avril 15, 2021

Le1979

Les dernieres News

Covid-19 et télétravail : quels seront les conséquences sur le marché de l’immobilier ?

3 min read

L’avènement de la pandémie sanitaire actuelle de la Covid-19 et ses répercussions sur l’économie et la société ne cessent de subjuguer plus d’un. L’ampleur inestimable de ses affres ne cesse de gangréner plusieurs domaines d’activités, dont celui de l’immobilier. Ce qui oblige les autorités à imposer d’autres méthodes de travail ne disposant pas seulement d’avantages, mais aussi d’inconvénients. Quelles sont alors les conséquences de cette crise et du télétravail sur le marché de l’immobilier ? La réponse dans cet article.

Les conséquences sur la demande

Frappés par la seconde vague de la pandémie de la Covid-19, la plupart des pays ont opté pour le reconfinement. Cet état de choses a favorisé la pérennisation du télétravail. Un nouveau mode de fonctionnement qui impacte plusieurs domaines. C’est le cas de l’immobilier en région parisienne qui prend un coup important. Retrouvés obligés à travailler chez eux, les Français demanderont de plus en plus des maisons à grande surface. Si possible, un habitat avec un espace extérieur ou encore un jardin. Cela s’explique par la recherche d’un espace où s’aérer après de longues heures enfermées à télé travailler. Par ailleurs, la demande d’une résidence secondaire s’imposera soit à quelques heures non loin de Paris, soit dans une campagne. Aussi, cela leur permettra de changer d’environnement, le temps d’un weekend. Par conséquent, la demande sera contrainte par la rareté de l’offre de qualité dans les quartiers centraux, surtout en région parisienne et environ.

Les conséquences sur l’immobilier de bureaux

À l’instar des conséquences du télétravail sur la demande qui se voit dans l’incapacité de satisfaire les demandeurs, l’immobilier de bureaux ou d’entreprise est lui aussi confronté à ce fléau. Étant confinés, les Français se retrouveront dans l’obligation de travailler chez eux et ne viendront plus dans leur bureau. Les entreprises seront donc obligées d’envisager la diminution des surfaces de bureaux ou encore de penser à changer carrément pour s’orienter vers des espaces externes qui s’adaptent aux besoins évolutifs de l’employé. En réalité, la Covid-19 joue un rôle déterminant dans ce retournement de situation, car elle a amené à proliférer le développement du télétravail. Par conséquent, la demande de bureaux va connaitre une chute inexplicable, et les prix des loyers une hausse.

Les conséquences pour les investisseurs

La covid-19 ayant impacté de plein fouet la demande ainsi que l’immobilier de bureaux, les conséquences pour les investisseurs, mais également les partenaires ne sont plus à démontrer. Cela s’enregistre à travers la forte variation des tarifs du marché, l’incapacité à répondre favorablement à la demande, etc. Dans ce sens, les partenaires ayant investi à travers des prêts ou autres moyens financiers se retrouveront dans l’incapacité de payer régulièrement les échéances. Par ailleurs, la valorisation exacte des actifs immobiliers devra être assurée en toute objectivité par les évaluateurs externes.

En somme, le télétravail, les openspaces, la crise sanitaire et autres ont bouleversé les modes de travail et par conséquent l’essor du marché de l’immobilier. Les conséquences se remarquent aussi bien sur la demande que sur les investisseurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © All rights reserved. | Newsphere by AF themes.